Portage salarial : Les statuts pour un indépendant

Portage salarial un choix : La première question que se pose généralement un professionnel qui souhaite démarrer une activité en tant qu’indépendant, que cette activité devienne votre activité principale ou qu’elle soit secondaire, est le choix du statut à adopter pour exercer.

Portage salarial – un des choix possibles

Micro entrepreneur, entreprise individuelle, SARL, SAS, ou portage salarial ? Les solutions sont nombreuses et une information objective est souvent difficile à obtenir. En effet, une société de portage salarial aura tendance à vous vanter les avantages du portage salarial alors qu’un expert-comptable ou un banquier ceux de la création d’entreprise.

Si nous essayons quand même d’examiner les différences et d’analyser quelle peut être la meilleure solution pour un porteur de projet entre la micro entreprise, l’entreprise individuelle, la SARL, la SAS, ou le portage salarial, nous allons forcément énumérer une liste d’avantages et d’inconvénients tout en oubliant la principale information nécessaire pour faire un choix : vous.

Portage salarial : votre projet et votre situation

En effet, au-delà des caractéristiques de ces différents statuts, les éléments les plus importants à prendre en considération vont être ceux qui vous concernent, vous, en tant que professionnel indépendant : votre situation sociale et patrimoniale, l’activité que vous souhaitez développer, vers quel type de clientèle, privée ou professionnelle, etc…

Donc l’analyse des différentes solutions pour un porteur de projet entre la micro entreprise, l’entreprise individuelle, la SARL, la SAS, ou le portage salarial, ne dépend pas des avantages et inconvénients de chaque statut mais des caractéristiques de chaque statut au regard de votre projet et de votre situation.

Le premier point que nous ne regardons pas souvent avec assez de précaution est notre situation sociale et patrimoniale. En d’autres termes, les questions à se poser sont : quel est notre âge, notre état de santé (point important car nous pouvons nous sentir en pleine santé et ne pas l’être selon les normes et critères des compagnies d’assurance), quelle est notre situation familiale (célibataire, en couple, des enfants à charge…), qui est le plus important contributeur du foyer, etc… En résumé, les réponses doivent pouvoir répondre aux questions : qu’est-ce qui se passe pour moi et mes proches s’il m’arrive quelque chose et combien me coûte la couverture de ce risque.

Portage salarial, le bon choix

Ainsi, pour une raison ou une autre, il se peut que l’analyse de ces premiers éléments vous conduise à devoir opter pour une solution vous permettant de bénéficier du statut de salarié. En effet, si le statut de TNS vous permet de limiter les charges sociales, celui de salarié vous permet de bénéficier d’une protection sociale incomparable. Dans ce cas, les solutions envisageables seront limitées : Gérant minoritaire d’une SARL, président d’une SAS ou le portage salarial.

Il est important de préciser que si vous êtes président d’une SAS ou gérant minoritaire d’une SARL, votre couverture complémentaire sera une couverture individuelle qui coûtera toujours plus chère qu’une couverture collective dont vous pouvez bénéficier dans le cadre du portage salarial.

En conclusion du sujet, dans le cas d’une situation à risque, le portage salarial sera souvent la meilleure solution.

Retrouver l’Offre Portage en Alsace – mais aussi partout en France – avec notamment nos offres de portage salarial à Strasbourg, portage salarial à Nancy, portage salarial à Metz et portage salarial à Mulhouse.